Communauté de Communes  Les Sorgues du Comtat

340, Boulevard d’Avignon CS 6075 - 84 170 Monteux - 04 90 61 15 50

Ouverture  du lundi au vendredi  de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

 

 

 

Si la Communauté de Communes s’est engagée pour soutenir l’économie locale, notamment avec sa contribution de 100 000 € au fonds régional Covid Resistance, le service Développement Economique s’est aussi mobilisé sur le long cours pour apporter son soutien et un accompagnement spécifique aux entreprises du territoire dans les recherches de financement et le suivi des dispositifs d’aide de l’Etat.

 

Une mission menée à bien notamment dans le cadre du Plan de relance du Gouvernement, pour les entreprises dont l’activité participe pleinement à la relance de l’économie et au développement du territoire, en relation avec le dispositif de soutien aux investissements industriels dans les Territoires d’Industrie, dont les Sorgues du Comtat sont l’un des 150 territoires français labellisés. Sur plus de 250 projets soutenus en France à travers ce dispositif, 24 entreprises de la Région Sud ont été sélectionnées pour bénéficier du soutien financier de l’Etat, dont 6 en Vaucluse et 2 sur notre territoire : Eurenco et Charles & Alice, retenus pour la nature structurante et mature de leurs projets industriels respectifs de modernisation et d’extension.


> Charles & Alice
zAvec un chiffre d'affaires de 161 M€, le leader des compotes sans sucre ajouté, premier transformateur de fruits du Sud-est (desserts, compotes, jus et légumes cuisinés), a bien résisté à la crise. Mais l’entreprise créée en 1935 par Charles Faraud, passée de 3 à 50 personnes en 2007, lors de son rachat par Thierry Goubault, et aujourd'hui forte de 450 salariés dont 200 à Monteux, commençait à se sentir à l’étroit dans son unité de production datant de 1992 dans la zone de la Tapy… Après ses gammes bio, végétales et sans sucre, Charles & Alice poursuit en effet son développement, innovant sans cesse avec de nouvelles recettes et desserts HVE, à Haute Valeur Environnementale, aux pommes issues d’exploitations respectueuses de la biodiversité (vergers avec haies fleuries, nichoirs, hôtels à insectes, lutte biologique, irrigation et fertilisation des sols…), privilégiant les productions locales en circuit court, dans un rayon de 110 km, avec 40 000 tonnes de pommes provenant du Vaucluse !


Pour accompagner son développement, l'entreprise devait réaliser un investissement industriel stratégique. C’est désormais chose faite avec la nouvelle unité de production de desserts aux fruits et compotes en gourdes construite à Monteux, tout près du site actuel, zone des Mourgues, sur 32 500 m² : un site de production, stockage et expédition avec un nouvel atelier de 6 500 m², des bureaux, un hangar et un parking avec panneaux photovoltaïques, des espaces verts et une station d’épuration, qui a déjà permis de recruter 20 personnes sur les 50 prévues à terme. Un projet d’investissement majeur, de 20 M€, soutenu et accompagné par le service Développement économique, qui a été retenu par le Plan de relance pour ses machines de conditionnement automatique afin d’améliorer les conditions de travail des salariés et répondre à la demande des marchés France et export, ainsi que par l'Union Européenne, la Région et le Département avec le FEADER.

 

 

Eurenco, lauréat du plan de relance
tC’est un atout majeur pour le territoire : Eurenco a choisi Sorgues pour se développer et bénéficie du soutien de l’Etat dans le cadre du plan de relance. Christian Gros et Thierry Lagneau étaient présents, fin mars, pour la pose de la première pierre de la nouvelle station de traitement actif des rejets du site, en compagnie du Pdg Thierry Francou, de Bertrand Gaume, Préfet de Vaucluse, et de Renaud Muselier, Président de la Région Sud.

Leader mondial dans la fabrication d’additifs pour carburants et leader européen dans les explosifs pour les marchés civils et la défense, Eurenco, connue comme l’ancienne Poudrerie Nationale depuis 1915 puis la SNPE, vient d’installer son siège social à Sorgues et d’y engager un projet majeur de développement de plus 250 millions d’euros d’investissement comprenant notamment la construction d’une nouvelle unité de production et d’une station de traitement de ses rejets liquides.
Il s’agit d’un très important programme de modernisation, sécurisation, transition écologique et augmentation de ses capacités, qui lui a permis d’être soutenu par le Ministère des Armées ainsi que la Région Sud dans le cadre du Plan de Relance visant à accélérer les investissements industriels dans les Territoires d’Industries identifiés par l’Etat.

 

Soutien et accompagnement des services communautaires
Très actif dans la décision d’Eurenco de se fixer à Sorgues, le service Développement Economique des Sorgues du Comtat a su fournir un accompagnement et un soutien sur le long cours pour l’ensemble du projet de l’entreprise depuis 2019 ainsi qu’un relais et un suivi concret avec les services techniques et de l’urbanisme de la Mairie et de l’intercommunalité. Au-delà, la Communauté de Communes a aussi accompagné et mis en interface Eurenco sur toutes les phases du projet avec l’ensemble des partenaires, Département (Vaucluse Provence Attractivité), Région Sud et son agence Rising Sud, services de l’Etat, Pôle Compétitivité, et les groupements d’entreprises de la Région Sud dans les filières chimie et sécurité. Elle a en particulier soutenu et facilité son intégration et son fléchage dans le dispositif Territoires d’Industrie ainsi que les recherches de financements classiques, notamment auprès de la Région et dans le cadre du plan de relance, grâce auquel Eurenco a finalement obtenu une aide de 769 000 € de subventions.

Un type d’accompagnement manifestement efficient, puisque sur les six entreprises labellisées par le dispositif Territoires d’Industries en Vaucluse et bénéficiant ainsi des aides du Plan de relance, trois lauréates sont issues des Sorgues du Comtat (Eurenco, Charles & Alice et Mosca-telli, désormais établie dans le Grand Avignon) ! Une belle performance alors que le territoire représente moins de 10 % de la population du département, et qui illustre bien le dynamisme de notre intercommunalité, ainsi que la capacité d’écoute et d’action de nos services.
Focus sur le projet de développement d’Eurenco.

 

yInitié au printemps 2020, le transfert du siège social d’Eurenco de la région parisienne à Sorgues, assorti de l’acquisition du site voisin de Saint-Gobain, lui permet désormais d’engager concrètement ses projets de développement afin de doubler son activité, avec la création d’une quarantaine d’emplois à la clé d’ici 2025, dont une vingtaine est déjà en cours. Au programme :
• Construction d’une nouvelle unité de production pour un nouveau matériau, innovation stratégique indispensable pour rester compétitif sur le marché mondial.
• L’importants investissements pour réduire son empreinte environnementale et atteindre ses objectifs de transition écologique, dont la nouvelle station de traitement pour diviser par dix ses rejets d’ici 2025, avec un objectif zéro rejet en 2050, mais aussi réduction des consommations d’eau et d’énergies et intégration d’une production d’énergie photovoltaïque avec l’objectif 100 % énergie renouvelable en 2025.
• Modernisation du site avec investissement dans les technologies industrielles du futur au sein d’une usine 4.0, avec renforcement de la sécurité, création d’un centre R & D pour conforter ses capacités et sa compétitivité, véhicules autonomes pour la circulation intra-site, et formations numériques innovantes telle que la réalité virtuelle… avec l’objectif de devenir pôle d’excellence dans son domaine.

 

Eurenco en chiffres
• 4 sites de production dont 2 en Europe du nord et 2 en France : Bergerac et Sorgues (204 hectares)
• 1 000 salariés au total, dont 350 à Sorgues
• 250 millions d’euros de CA dont 40 millions pour le site de Sorgues
• 2 millions de flacons de gel hydroalcoolique produits en 2020 en réponse à la crise sanitaire