Communauté de Communes  Les Sorgues du Comtat

340, Boulevard d’Avignon CS 6075 - 84 170 Monteux - 04 90 61 15 50

Ouverture  du lundi au vendredi  de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

 

 

 

LogosArmenie

 

 

• Provence-Arménie : Match Retour ! (Été 2019)

 

Provence Arménie 2 AlthenL’automne dernier, douze étudiants des lycées agricoles Louis Giraud à Carpentras et La Ricarde à L’Isle-sur-la-Sorgue, ont présenté aux Sorgues du Comtat l’expérience inoubliable de deux semaines qu’ils ont vécue en Arménie à participer à l’aménagement paysager de sites remarquables. Un projet de coopération internationale exemplaire initié par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, soutenu par Les Sorgues du Comtat, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Association France-Arménie, et mis en œuvre par la DRAAF-PACA sous l’impulsion énergique de Myriam Borel, déléguée régionale à l’ingénierie de formation, avec le soutien enthousiaste de la directrice de l’Office de Tourisme d’Alaverdi, Christiné Yeritsian, pilier de l’échange côté arménien.

 

En avril, les étudiants français ont accueilli à leur tour un groupe de jeunes arméniens d’Alaverdi pour mettre en œuvre des actions collectives sur 3 de nos communes. Une intervention de génie écologique impliquant débroussaillage et aménagement paysager a ainsi été menée au terrain d’Aventures de Monteux avec les élèves de CAPA Travaux Forestiers, et une exposition autour des plantes tinctoriales et de la garance a été réalisée à Althen par les élèves de BTSA Développement et Aménagement des Territoires Ruraux. Enfin, un aménagement plus singulier, voué à perdurer, a été mis en œuvre avec les élèves de BTSA Aménagements Paysagers et Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune à la Chapelle St Roch de Pernes-les-Fontaines avec la création d’un jardin de simples, jardin clos médiéval de six carrés surélevés aux bordures en cèdre du Ventoux, composés chacun de neuf plantes: trois casiers pour les plantes médicinales, aromatiques et condimentaires, un dédié aux herbes fleuries, à fibres et tinctoriales, un pour les céréales et cucurbitacées, et le dernier consacré aux protherbes (plantes du potager dont on mangeait les feuilles en bouillon d’herbes : laitue, roquette, chicorée, betterave, blette, choux…). Des travaux de valorisation du patrimoine naturel et historique local présentés lors du vernissage de l’exposition à la Mairie d’Althen, en présence des équipes pédagogiques et des Elus, unanimement admiratifs.

 

 Provence Armnie Althen 1 Pernes

Interrogés sur cette expérience, les jeunes arméniens et arméniennes se sont dits ravis par l’aventure, enchantés par les liens tissés avec leurs camarades français et les familles qui les ont hébergés et ont exprimé leur motivation profonde de s’investir à leur retour pour préserver l’environnement et valoriser le patrimoine naturel, prérequis indispensables à tout développement touristique ! Un projet qu’ils savent des plus ambitieux, tant le retard dans ces domaines est important en Arménie… tout comme en matière d’émancipation des femmes, dans ce pays où manipuler une débroussailleuse ou concevoir un aménagement paysager n’est visiblement pas « affaire de femme » ! Une véritable mission qui leur demandera donc une volonté et une pugnacité à toute épreuve, et ne peut que susciter l’admiration ainsi que nos encouragements les plus vifs et sincères !

 

 

• Provence-Arménie : Autour des plantes tinctoriales (Automne 2018)

 

Les Sorgues du Comtat portent le seul projet d’échange culturel et pédagogique de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un projet exemplaire de coopération internationale et de développement du territoire : « Provence-Arménie - Autour des plantes tinctoriales ».  

 

 

Armenie ProvenceLa Communauté de Communes et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur ont en effet soutenu le projet Jeunesse IV de la Commission Nationale de la Coopération Décentralisée (CNCD) sous l’égide du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Mis en œuvre par la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF), celui-ci a permis à 12 étudiants des deux lycées agricoles publics de notre territoire, Louis Giraud à Carpentras-Serres et La Ricarde à L’Isle-sur-la-Sorgue, de vivre une expérience de coopération internationale et de mobilité pédagogique particulièrement riche. Cet échange entre étudiants français et arméniens a pu se concrétiser grâce à leur volonté de travailler en collaboration, mettre en valeur ensemble leurs territoires respectifs, et partager leurs savoir-faire autour d’un projet global de formation et d’actions de valorisation culturelle et touristique. Une aventure humaine unique qui doit aussi sa réussite à l’investissement résolu d’une équipe pédagogique motivée et déterminée, sous l’impulsion de Myriam Borel, ingénieure formation chargée de ce projet.

 

Armenie Provence2Les jeunes ayant participé à la première phase de ce projet de coopération ont exposé fin décembre leur "retour d'Expérience" lors d’une conférence de presse au siège des Sorgues du Comtat. Après deux semaines passées en Arménie en automne dernier, ils ont présenté les aménagements des sites remarquables qu’ils ont été amenés à réaliser : la création d’un jardin des simples (plantes médicinales) au monastère de Sanahin, classé au patrimoine mondial de l'Unesco (nord de l'Arménie), et l’aménagement d’un sentier terrasse à Alaverdi, sur les rives de la Debed. Ils ont évoqué leur ressenti quant à cette expérience de vie et répondu aux nombreuses questions des Elus et journalistes.

 

Au printemps, les étudiants français accueilleront en retour le groupe de jeunes arméniens pour mettre ensemble en œuvre des actions collectives sur 3 de nos communes : Une intervention de génie écologique sur l'espace naturel sensible des prairies humides des Confines à Monteux (fauche des phragmites de la roselière, abattage de repousses de peupliers, arrachage d'érigéron, plante invasive et concurrente en bordure de la grande mare), la création d’un jardin des simples quartier Saint Roch à Pernes-les-Fontaines, qui s’intégrera dans le circuit du patrimoine,

et une exposition autour des plantes tinctoriales et de la garance à Althen-des-Paluds.

 

Au travers de la réalisation de ces aménagements paysagers et naturels sur les deux territoires partenaires, les jeunes français et arméniens tissent des liens culturels nouveaux et acquièrent une expérience professionnelle riche et utile. Une expérience de vie qui vise également à montrer que la protection de l’environnement et la valorisation du patrimoine naturel est un préalable indispensable à tout développement touristique.

 

 

garance arbre

 

 

 

 

> Un peu d’Histoire locale… 

La garance, plante tinctoriale importée d’Arménie au 18e siècle par l’agronome Hovhannès Althounian (Jean Althen) avec laquelle étaient fabriquées les teintures rouges utilisées notamment pour les uniformes des soldats de la guerre de 1914, assura le développement économique et la prospérité du Comtat au 19e siècle. C’est en hommage aux premières garancières que le quartier des Paluds (marais), érigé en commune indépendante après détachement de la commune de Monteux en 1845, prit le nom d’Althen-des-Paluds.